Les RegTech au service des banques et des assurances

L’environnement réglementaire mondial devient de plus en plus complexe pour les entreprises du secteur des banques et des assurances ainsi que pour leurs clients. Pour tous les acteurs du marché, le contexte de réglementation renforcée et de croissance exponentielle des données au sein de l’entreprise, renforce le risque de non-conformité. Les RegTech proposent, en s’appuyant sur la technologie, de faciliter la satisfaction de ces contraintes réglementaires.

Les entreprises subissent, depuis 10 ans, une multiplication des contraintes réglementaires telles que Bâle III, le Markets in Financial Instruments Directive (MiFID) ou le règlement European Market and Infrastructure Regulation (EMIR). Les RegTech, appellation fondée sur l’association des termes régulation et technologie, proposent donc aux entreprises des solutions pour leur faciliter conformité et gestion des risques. Intelligence artificielle, big data, API, infrastructures Cloud, les solutions RegTech permettent d’automatiser ces traitements et contrôles.

Outre le poids du réglementaire, les risques de fraude externe sont en hausse constante et imposent aux sociétés des moyens toujours plus importants pour identifier les nombreux risques au sein d’immenses flux de données.

Les RegTech répondent à des enjeux spécifiques tels que la gestion et la surveillance des grands volumes de données ou l’approfondissement de la connaissance client (processus KYC) par un meilleur contrôle des données clients et par l’automatisation d’une partie de ces processus.

Sous-ensemble des FinTech, les RegTech aident donc les sociétés à s’éloigner du concept du « big data » et à s’apparenter à celui du « smart data », ou données intelligentes.

L’environnement réglementaire et les changements technologiques ont par conséquent permis l’émergence de ces nouveaux acteurs pour répondre aux besoins immédiats des banques et assurances : réduire les coûts et contrôler les risques en temps réel. Autant les Fintech peuvent être perçues comme une concurrence et une remise en cause du modèle économique traditionnel des banques et des assurances ; autant les RegTech sont une source d’innovation en termes de gain de temps ainsi qu’en minimisation des risques de fraude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *